Rechercher

Namasté : qu'est ce que cela signifie ?

Si vous avez déjà suivi un cours de Yoga, vous avez sans doute entendu le professeur de yoga prononcer l’expression hindouiste « Namasté », accompagnée d’un geste de salutation. En début ou en fin de séance, ce mot est systématiquement utilisé, mais la plupart du temps, peu de personnes en connaissent la vraie signification.


Cette affirmation indienne est issue du sanskrit, langue maternelle du Yoga. Aujourd’hui, cette salutation est particulièrement utilisée en Inde ou au Népal, et de plus en plus reprise en Occident.


On croit souvent, à tord, que Namasté signifie Merci. Et pourtant, Namasté se traduit par : « Nama », qui signifie « s’incliner » , « as » veut dire « je » et enfin « té » se traduit par « toi ». Concrètement, Cela signifie : « Je m’incline à toi ».


En réalité, la signification du mot et du geste Namasté est plus spirituelle. La religion bouddhiste ou hindouiste met en évidence la présence d’une lumière divine en chacun de nous. Ce mot est donc utilisé comme un geste de reconnaissance de cette lumière présente en chacun de nous, et qui signifie donc : « La lumière qui est en moi reconnaît et salue la lumière qui est en toi ».

Au-delà d’une simple salutation pour dire bonjour ou au revoir, c’est aussi un remerciement profond et une marque de respect que l’on demande ou que l’on témoigne.


Pour les novices ou les amateurs du yoga, il est important de savoir que Namasté n’est pas qu’un simple mot, c’est également un geste symbolique. Comme vous l’aviez peut-être remarqué, ce mot s’accompagne généralement du geste des mains, appelé Mudra : on joint nos deux mains devant notre poitrine, proches de notre coeur. Les Indiens estiment qu'en faisant ce geste, leurs esprits pourront se rencontrer. Selon le bouddhisme, tout le monde possède une part de divinité en soi et par le mudra, ils saluent également celle-ci. C’est aussi la conviction que l’étincelle divine, située à côté du cœur, sera écoutée et entendue.

Ce geste des mains signifiant déjà Namasté, il n’est pas toujours nécessaire de dire le mot en s’inclinant. En fait, c’est une question de préférence, vous pouvez le faire, ou non. En Inde, le geste est très peu associé au mot.


On peut également utiliser Namasté pour se connecter à soi-même, comme technique de méditation, pour entrer en harmonie avec le chakra du cœur plus en profondeur. Ce principe s’applique également lors d'une méditation

avec une autre personne, car cela crée une vraie connexion avec cette personne.

On le retrouve généralement à chaque fin de cours, où le professeur initie le geste afin de remercier et d’affirmer son respect envers ses élèves ainsi qu’à ses propres maîtres. Ensuite vient le tour des élèves de nouer le contact, en réponse à leur professeur.


Pour conclure, Namasté est un bon moyen de montrer sa gratitude et d’exprimer ses sentiments envers l’expérience de Yoga et/ou de méditation elle-même, mais également envers les moments collectifs de partage. En pratique, cela permet d’être reconnaissant :

  • envers soi-même pour remercier le yogi qui est en vous,

  • envers le professeur, toujours présent pour guider et aider les élèves,

  • envers les autres élèves, avec qui vous avez partagé la séance,

  • et enfin, tous ceux qui vous ont précédés et qui ont permis au yoga de se démocratiser.





4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout